La construction de la cellule - 1e visite


 Itinerrant -   30 avril 2011


Samedi 30 avril, c’était le moment de la première visite après le début des travaux ! Non pas qu’il y ait grand chose qui ait commencé, - la plupart des pièces et des composants sont toujours en commande, - mais j’avais envie de voir le camion et de discuter avec Johan.

La caisse en alu a été enlevée et le châssis est maintenant à nu. Un peu plus de traces de rouille que ce que je pensais, mais apparemment rien de grave, un coup de peinture sera donné.

1e visite
1e visite
1e visite
1e visite
1e visite
1e visite
1e visite
1e visite

Autre petit souci : l’une des traverses (côté droit) n’est pas absolument rectiligne, il y a une déviation d’environ 1/2 à 1 cm en bout de châssis ; Johan dit que cela pourra être rattrapé par le faux-châssis qui sera placé par dessus.

1e visite
1e visite
1e visite
1e visite

La découpe pour le passage entre la cabine et la cellule a été pratiquée, ça a l’air propre et net. Un cadre métallique s’inscrit dans cette ouverture, les espaces latéraux correspondant à l’ancienne fenêtre arrière seront comblés et le tout sera mis en peinture le moment venu. Vu de l’arrière, le passage a l’air grand, mais vu de l’intérieur de la cabine, c’est tout de même assez étriqué, - à réserver sans doute aux enfants et aux cas d’urgence.

1e visite
1e visite
1e visite
1e visite
1e visite
1e visite
1e visite
1e visite

Nous avons également discuté de pas mal de détails ; on voit que Johan est à l’écoute et fait bénéficier de son expérience. C’est un vrai artisan, dans le sens noble du terme, et il travaille encore un peu à l’ancienne : avec du papier, une règle et un compas. Il dit que la cellule que je lui demande est très complexe, entre autres parce qu’aucun espace n’est laissé au hasard ou inexploité. Il a refait plusieurs fois les plans au 1/10e sur des feuilles A4 collées entre elles... J’ai revu avec lui sa dernière version, ça a l’air de tenir la route. Pas de grosses déconvenues, si ce n’est un plancher à trois niveaux plutôt qu’à deux comme je l’avais prévu : sous la dînette proprement dite, le double plancher atteindra 40 cm pour permettre de loger les batteries et le boiler avec une aération suffisante. Il restera un espace de 110 cm entre l’assise de la banquette et le dessous du lit mobile ; - j’espère que l’impression de confinement ne sera pas trop importante. Quand le lit sera baissé, l’espace en hauteur sera de 85 cm. Une position intermédiaire permettra de ménager une hauteur de 55 cm à la fois pour le lit et pour la banquette en dessous, lorsque nous aurons des invités.

Certaines pièces sont déjà arrivées : le frigo (Waeco HDC-220), le boiler et les fenêtres. Les panneaux de la cellule (réalisés par PolyPan en Pologne) arriveront dans le courant de la semaine 19. Au sujet du frigo, il y a eu une petite incompréhension : j’avais demandé le modèle HDC-190, moins haut, de façon à ce que TT puisse atteindre sans problème le four qu’on placera au-dessus ; avec le modèle HDC-220, il faudra voir si ce sera toujours le cas. Sinon, une autre place devra être trouvée pour le four. Pour le boiler, il s’avère qu’une place suffisante existe pour loger un modèle de 40 litres au lieu de celui de 30 litres que j’avais initialement prévu, c’est parfait.

Quelques points restent encore à déterminer : le modèle et l’emplacement de l’échelle d’accès aux lits pour les enfants, ainsi que de la porte pour leurs rangements, la couleur de la menuiserie et du revêtement de sol, ...

Bref, peu de choses concrètes, mais j’étais tout de même content de revoir le camion et de mettre au points quelques détails avec Johan. La prochaine visite aura lieu fin mai.

← Article précédent ↑ Rubrique → Article suivant

 Hasard

Découvrez un article au hasard !