Mardi 17 août 2010

   Retour

Suikerbosrand / Protea Resort - Johannesburg (3085 km)


 Itinerrant -   17 août 2010


Voici venu le jour de notre retour en Europe. Nous avions le choix ce matin entre nous presser pour faire une dernière activité (genre le Golden Reef Theme Park à Johannesburg) ou prendre notre temps avant d’embarquer dans l’avion ce soir. Nous avons choisi cette seconde option.

On se lève tranquillement, on prend le petit-déjeuner au soleil, les filles jouent à la plaine de jeux pendant qu’on commence à faire un peu de ménage dans le camping-car et à rassembler les affaires. Il fait beau, chaud et calme. Peu de monde dans le campement. Vers 14:00, dernier repas : les restes de la veille. Puis à 15:00, on lève le camp, direction Johannesburg.

Suikerbosrand - dernier petit-déjeuner en Afrique du Sud
Suikerbosrand - dernier petit-déjeuner en Afrique du Sud

Quelques embouteillages, mais rien de dramatique, et nous arrivons chez notre loueur à 16:00, en même temps qu’un autre camping-car avec les locataires duquel TT lie connaissance. Il s’agit de touristes néerlandais. A en juger de leur propre expérience, on peut dire que malgré nos déboires nous avons eu de la chance : eux sont restés bloqués six heures moteur en panne. Nous rangeons tranquillement toutes nos affaires dans les sacs que Roy avait conservés pour nous, ensuite tout est chargé dans le camping-car et il nous reconduit à l’aéroport.

Il est 18:00 et nous sommes bien à l’avance pour notre vol prévu à 21:40. Finalement pas tant que ça : nous faisons la file à l’enregistrement et, notre tour venu, il faut plus de 3/4 d’heure à l’employée pour encoder nos données dans le système, car elle doit le faire manuellement !

Bien, nos bagages sont enregistrés ; nous avons le temps de nous promener dans les allées commerciales de l’aéroport : acheter encore quelques cadeaux à ramener et ainsi dépenser nos dernier rands. Nous rejoignons ensuite la porte d’embarquement. L’avion se présente à l’heure et nous décollons sans trop de retard.

A l’aéroport de Johannesburg pour l’embarquement retour
A l’aéroport de Johannesburg pour l’embarquement retour
Dans l’avion du retour
Dans l’avion du retour

Rien de particulier à signaler sur ce vol au long cours ; nous arrivons sans encombre au petit matin à Tripoli. Le transit est toutefois assez long, mais cette fois nous trouvons une place à table dans la minuscule cafétéria qui occupe un coin de la salle d’attente de cet "aéroport international" miniature. Je me fais avoir en commandant un café noir : une tasse de lait tiède agrémenté d’une cuillère de Nescafé pour la modique somme de 3 €...

L’embarquement pour notre dernier vol est enfin décrété. Un autobus nous emmène pour un très long trajet : nous passons par des ruelles étroites, le long de terrains vagues, de pistes désaffectées dont les abords sont jonchés d’énormes carcasses d’avion déglinguées, jusqu’au fin fond de l’aéroport où nous attend notre Airbus. Tout ceci nous fait rater notre slot de décollage, et c’est encore un bon moment (plus d’une heure) que nous patientons dans l’avion avant de prendre l’air. Vol sans encombre par ailleurs ; c’est par temps gris que nous nous posons à Bruxelles. La récupération des bagages n’est pas rapide (il y a beaucoup de monde), mais lorsque nous sortons, le comité d’accueil est fourni !

Ainsi s’achève notre périple austral.

← Article précédent ↑ Rubrique → Article suivant

 Hasard

Découvrez un article au hasard !