Lundi 16 août 2010

   Une dernière réserve

Suikerbosrand / Protea Resort (km)


 Itinerrant -   16 août 2010


En effet, il a fait très froid cette nuit. D’ailleurs les filles se sont réveillées et TT les a emmitouflées dans leur polaire, avec cagoule et moufles ... Pourtant ce matin, quand nous prenons le petit-déjeuner dehors, le soleil brille et la température a déjà bien remonté. Nous mangeons de bon appétit le bacon et les oeufs brouillés cuisinés sur le feu hier soir, avec des toast grillés et des tranches de jambon.

Suikerbosrand - petit-déjeuner
Suikerbosrand - petit-déjeuner

Je vais à la réception (hier soir lorsque nous sommes arrivés c’était fermé) pour réserver notre dernière nuit et payer notre séjour. Le resort a l’air luxueux de loin, mais en fait ce n’est pas si terrible que ça. Certains bâtiments sont décrépits, le shop est minuscule et n’est pas libre d’accès, les piscines extérieures ne sont pas top non plus.

Dans la réserve de Suikerbosrand
Dans la réserve de Suikerbosrand

Il est midi lorsque nous attaquons la voie à sens unique de 66 kilomètres qui permet de visiter la réserve. A la réception, on m’avait dit 3-4 heures pour faire le tour, un panneau à l’entrée de la route indique 2-3 heures. En réalité, il nous faudra moins de 2 heures (et, curieusement, seulement 56 kilomètres), pour la mauvaise raison qu’il n’y a pas grand chose à voir. Les paysages sont sympas, quoique bardés de lignes à haute tension, cependant seuls quelques mammifères (antilopes, zèbres, gnous) très loin nous laissent sur notre faim.

Dans la réserve de Suikerbosrand
Dans la réserve de Suikerbosrand
Dans la réserve de Suikerbosrand
Dans la réserve de Suikerbosrand
Dans la réserve de Suikerbosrand
Dans la réserve de Suikerbosrand
Dans la réserve de Suikerbosrand
Dans la réserve de Suikerbosrand

Au retour, les filles s’amusent à la plaine de jeux et près des piscines d’eau froide dans lesquelles elles trempent les pieds. L’environnement est assez joli, mais on voit bien que nous sommes hors saison.

Suikerbosrand - la plaine de jeux du Protea Resort
Suikerbosrand - la plaine de jeux du Protea Resort
Suikerbosrand - la plaine de jeux du Protea Resort
Suikerbosrand - la plaine de jeux du Protea Resort

La particularité de ce campement, c’est qu’il héberge non seulement des humains, mais également des chevaux. Ceux-ci, pas farouches, se laissent approcher et se montrent même très intéressés lorsque nous dégustons les glaces achetées au mini-micro shop du campement. Nous défendons cependant vaillammment notre bien. Les filles ne semblent pas impressionnées et se lancent à la poursuite des équidés.

Suikerbosrand - chevaux en liberté au Protea Resort
Suikerbosrand - chevaux en liberté au Protea Resort
Suikerbosrand - chevaux en liberté au Protea Resort
Suikerbosrand - chevaux en liberté au Protea Resort
Suikerbosrand - chevaux en liberté au Protea Resort
Suikerbosrand - chevaux en liberté au Protea Resort
Suikerbosrand - chevaux en liberté au Protea Resort
Suikerbosrand - chevaux en liberté au Protea Resort

Encore un petit tour à la plaine de jeux puis, au crépuscule, les ablutions du soir.

Suikerbosrand - les piscines du Protea Resort
Suikerbosrand - les piscines du Protea Resort
Suikerbosrand - les piscines du Protea Resort
Suikerbosrand - les piscines du Protea Resort
Suikerbosrand - la plaine de jeux du Protea Resort
Suikerbosrand - la plaine de jeux du Protea Resort
Suikerbosrand - parc du Protea Resort
Suikerbosrand - parc du Protea Resort

Le soir venu, je prépare le dernier feu de notre séjour pendant que TT donne leur douche aux filles. Lorsque les braises rougeoient, je fais griller tout ce qui nous reste : un T-bone, une énorme pièce de porc, quelques saucisses et une demi-douzaine de tomates.

Suikerbosrand - dernier repas au feu de bois
Suikerbosrand - dernier repas au feu de bois
Suikerbosrand - dernier repas au feu de bois
Suikerbosrand - dernier repas au feu de bois

Nous finissons la soirée autour du feu, surveillés par la présence étrange de cinq chevaux autour de nous. Notre dernière nuit en Afrique du Sud s’annonce moins froide que la précédente.

Suikerbosrand - dernier repas au feu de bois
Suikerbosrand - dernier repas au feu de bois
← Article précédent ↑ Rubrique → Article suivant

 Hasard

Découvrez un article au hasard !