Lundi 03.09.2012

   Le Palais

Tazzarine (12h00) - Zagora (14h40), 138 km (total 2808 km)


 Itinerrant -   3 septembre 2012  -   1 commentaires


Difficile de bien dormir avec cette chaleur... Ce matin, la palmeraie est encore plus belle.

Dans la palmeraie de Tazzarine
Dans la palmeraie de Tazzarine

Nous la quittons vers midi, toujours en direction de l’ouest. Toujours ce désert minéral de part et d’autre de cette route apparemment très peu fréquentée. Nous traversons quelques laids villages avant de bifurquer vers la gauche en direction de Zagora par la vallée du Drâa. Pas de problème de cruise control aujourd’hui, on dirait.

Dans la palmeraie de Tazzarine
Dans la palmeraie de Tazzarine
Dans la palmeraie de Tazzarine
Dans la palmeraie de Tazzarine
Dans la palmeraie de Tazzarine
Dans la palmeraie de Tazzarine

Nous longeons l’oued bordé de palmiers et de plusieurs ksour à divers stades de ruines. La vallée n’est pas très encaissée. Nous finissons par arriver à Zagora, gros bourg que nous traversons de part en part pour atteindre le Palais Asmaa (nous avons aperçu quelques pancartes sur la route qui vantaient sa cuisine et ses équipements).

Entre Tazzarine et Zagora
Entre Tazzarine et Zagora
Entre Tazzarine et Zagora
Entre Tazzarine et Zagora
Entre Tazzarine et Zagora
Entre Tazzarine et Zagora

Nous ne sommes pas déçus : il s’agit d’un vrai palais des 1001 nuits ! La réception est grandiose mais nous n’avons pas trop le temps de nous attarder pour le moment car les cuisines allaient fermer et le garçon les maintient ouvertes juste pour nous !

Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora

Nous entrons dans une salle au décor oriental affirmé et l’on nous sert... notre premier couscous du voyage ! A vrai dire... rien de bien spécial, c’est d’ailleurs plutôt insipide. En revanche les tajines (poulet au citron et maaklouf, i.e. boeuf, tomates, raisins) ainsi que la salade d’aubergines sont excellents.

Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora

Les prix sont ici 2 à 3 fois plus élevés que ce que nous avons eu l’habitude de payer, mais le décor en vaut la peine.

Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora

L’après-midi se passe au bord de la piscine, une grande, large et belle piscine (et profonde -trop pour les enfants qui n’ont pied nulle part-, heureusement qu’elles savent nager !) que nous partageons avec seulement un couple de résidents du palais.

Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora

Lorsque le soleil se cache derrière les hauts murs, les lumières et les jets d’eau s’allument, féérique !

Au Palais Asmaa à Zagora
Au Palais Asmaa à Zagora

Nous regagnons le camion en nous promettant de revenir y prendre le petit-déjeuner demain matin.

← Article précédent ↑ Rubrique → Article suivant

 Commentaires (1)

   Mathieu

 30 septembre 2012

Bonjour,

vous dites avoir chaud la nuit alors que vous etes équipé avec une clim. Comment expliquez vous cela ?

Nous préparons un voyage en famille et le modele de votre clim à retenu notre attention. nous voulons faire les bons choix concernant l’aménagement de notre futur cellule.

Merci

 Hasard

Découvrez un article au hasard !