Dimanche 8 août 2010

   Routes, paysages, faunes et cuisine sud-africains

Piet Retief / Sundowner Caravan Park - Hluhluwe / Dave’s place (1750 km)


 Itinerrant -   8 août 2010


Un cauchemar de T nous réveille à 05:40 ; impossible de se rendormir par la suite. Il est 06:30 lorsque nous nous levons. TT en profite pour photographier la levée du jour.

Lever de soleil à Piet Retief
Lever de soleil à Piet Retief

Nous traînons un peu. Une rosée impressionnante (en quantité) s’est déposée sur tout. Je prends ma douche dans le bâtiment sanitaire : l’eau est à peine tiède et je sors frigorifié. Une famille de paons auxquels les filles jettent des bouts de pain nous accompagne pour le petit-déjeuner.

Un paon au petit-déjeuner
Un paon au petit-déjeuner
Des paons autour de nous
Des paons autour de nous

Nous quittons le camp peu avant 09:30 (nouveau record !) non sans avoir fait provision de bois, puisque nous n’avons plus de gaz. Direction l’est : vers l’Océan Indien. Tout d’abord la route n’est pas trop mauvaise, mais piégeuse car pleine de nids de poule. Je donne des coups de frein et de volant brusques pour les éviter. Ensuite, ce sont les épisodes de circulation alternée qui se succèdent. A l’un d’eux, personne à notre extrémité ; j’attends un peu puis, ne voyant rien venir, je m’engage. Il y en a pour des kilomètres ; je crains de voir arriver quelqu’un en face. Mais non, nous arrivons à l’autre bout sans encombre. Au suivant, il y a un panneau stop et quelqu’un. Au bout de longues minutes d’attente, plusieurs voitures nous ont dépassés et sont passées, à toute allure, outre le stop. Bon, j’en ai assez d’attendre : je m’engage. Mince, quelques centaines de mètres plus loin, c’est le cortège des véhicules venant en sens inverse qui se présente. Je me range comme je peux. Seul le conducteur de l’un des nombreux camions (qui téléphone en conduisant, soit dit en passant) semble prendre ombrage de notre présence sur le bas-côté.

Bref, tout ceci nous fait paraître la route plus longue qu’elle n’est en réalité. Nous n’avons parcouru q’un peu plus de 200 kilomètres en un peu moins de 3 heures. Nous voilà au KwaZulu-Natal [1], et les régions que nous avons traversées sont plutôt pauvres. Lorsque je prends le permis d’entrée pour la réserve de Hluhluwe-Umfolozi à la Memorial Gate, on me prévient d’emblée que l’hébergement dans la réserve est complet. Même la WildCard n’y fait rien. Bon, on avisera.

Hluhluwe - babouin
Hluhluwe - babouin
Hluhluwe - hyène
Hluhluwe - hyène

Nous entrons dans la réserve et, dès les premiers kilomètres, nous apercevons des animaux intéressants : girafes, zèbres, antilopes. Tout à coup, une hyène traverse la route à toute allure, de sa démarche balancée si caractéristique. Je n’ai que le temps d’empoigner l’appareil photo pour un cliché approximatif. Plus loin, un rhinocéros et son petit paressent au bord d’un point d’eau.

Hluhluwe - girafes
Hluhluwe - girafes
Hluhluwe - girafes
Hluhluwe - girafes
Hluhluwe - girafe
Hluhluwe - girafe
Hluhluwe - rhinocéros
Hluhluwe - rhinocéros

Sur le chemin, un gars qui conduit une voiture découverte pour safari, avec quelques touristes dedans, s’arrête et nous tend rapidement un prospectus : il s’agit de Dave, qui tient un campement tout proche de l’entrée nord de la réserve (celle par laquelle nous sommes entrés). Voilà au moins une possibilité d’hébergement pour ce soir. Nous continuons notre tour, empruntant cette fois des pistes de très bonne qualité. Le jour commence à baisser, nous assistons au coucher du soleil depuis un point de vue surplombant la partie nord de la réserve.

Hluhluwe - oiseau
Hluhluwe - oiseau
Hluhluwe
Hluhluwe

En contrebas, nous pouvons encore voir dans la plaine quelques familles de girafes et un troupeau de buffles qui descendent en file indienne vers le lit de la rivière. C’est très serein.

Hluhluwe - buffles
Hluhluwe - buffles
Hluhluwe - phacochères
Hluhluwe - phacochères

Des Afrikaners voisinent. Ils sont en gros 4x4, avec à l’arrière des glacières pleines de bouteilles d’alcool. Ils dégustent face au paysage, c’est rigolo. Cela semble faire partie des coutumes car ce n’est pas la première fois que nous observons une telle scène.

Coucher de soleil à Hluhluwe
Coucher de soleil à Hluhluwe

Nous quittons la réserve peu avant 18:00, l’heure de fermeture des portes. A tout hasard, nous allons voir chez Dave. En effet, son campement se tient à un peu moins de 2 kilomètres de l’entrée de la réserve. Il y a trois gros chiens en liberté, - je n’aime pas ça. Nous nous installons quand même ; il n’y a pas d’autre solution pour cette nuit. Dave nous propose un repas sud-africain ce soir, nous acceptons. Il cuisine dans une petite marmite, sur des braises qu’il tire d’un feu de bois. Il y a là une demi-douzaine de personnes, qui semblent se connaître et parlent toutes anglais. Nous faisons la connaissance d’une Indienne (d’Inde) et de deux Néerlandaises. Je prends une bière (la première du voyage !) et TT un cidre. L’heure du repas est reportée de 18:30 à 19:00, puis 20:00, finalement il est près de 21:00 lorsque Dave ouvre la marmite. Le ragoût n’est pas mauvais, mais il est essentiellement composé de légumes ainsi que ... d’os et de gras. Les filles veulent de la viande, il n’y en a pas beaucoup. Le ragoût est accompagné d’une salade et de pap typiquement sud-africain (zoulou, même). Dans l’ensemble nous avons passé une soirée plutôt sympa, même si Dave a tout de même vu un peu juste au niveau des proportions.

Coucher de soleil à Hluhluwe
Coucher de soleil à Hluhluwe

[1Quel nom mythique !

← Article précédent ↑ Rubrique → Article suivant

 Hasard

Découvrez un article au hasard !