Mercredi 4 août 2010

   Promenade en bateau

Blyde River Canyon / Forever Resort Swadini - Forever Resort Blyde River (995 km)


 Itinerrant -   4 août 2010


On est un peu pressés ce matin car j’ai réservé pour 11:00 un tour en bateau sur le lac de retenue de la Blyde River. Il est 10:40 lorsque nous quittons le campement. Je rate la piste caillouteuse qui mène à l’embarcadère ...

Blyde River Canyon - sur le lac de barrage
Blyde River Canyon - sur le lac de barrage
Blyde River Canyon - sur le lac de barrage
Blyde River Canyon - sur le lac de barrage

Petit demi-tour : nous arrivons sur le bateau à 10:58 ... Heureusement, nous ne sommes pas les derniers. Finalement, nous appareillons vers 11:15.

Blyde River Canyon - promenade en bateau sur le lac de barrage
Blyde River Canyon - promenade en bateau sur le lac de barrage

Le temps est superbe et le paysage à l’avenant. Nous sommes sur une eau verte et assez claire, entourés de montagnes très colorées. Le nautonier nous indique les curiosités : un
baobab inattendu, sur un rocher un arbre dont les racines plongent dans l’eau, des cormorans, etc.

Blyde River Canyon - un baobab
Blyde River Canyon - un baobab
Blyde River Canyon
Blyde River Canyon
Blyde River Canyon - végétation
Blyde River Canyon - végétation
Blyde River Canyon - racines plongeantes
Blyde River Canyon - racines plongeantes

Nous observons également un relief particulier de la paroi en tuf figurant un visage qui pleure et, pour la première fois, les Three Rondavels.

Blyde River Canyon - cormorans
Blyde River Canyon - cormorans
Blyde River Canyon
Blyde River Canyon
Blyde River Canyon - le visage qui pleure
Blyde River Canyon - le visage qui pleure
Blyde River Canyon - cormorans
Blyde River Canyon - cormorans

A la fin de la promenade, nous sommes un peu déçus car nous n’avons vu ni crocodiles, ni hippopotames, pour lesquels la rivière est cependant réputée (outre la bilharziose ...).

Blyde River Canyon - les Three Rondavels
Blyde River Canyon - les Three Rondavels
Blyde River Canyon - arbre à cormorans
Blyde River Canyon - arbre à cormorans

Le capitaine fait un dernier tour passé le ponton, et nous apercevons enfin un petite famille d’hippopotames. Globalement, c’était quand même une super balade.

Blyde River Canyon - hippopotame
Blyde River Canyon - hippopotame
Blyde River Canyon - hippopotames
Blyde River Canyon - hippopotames

Nous poursuivons la route jusqu’au barrage, d’où nous avons une très belle vue sur le paysage.

Blyde River Canyon
Blyde River Canyon
Blyde River Canyon
Blyde River Canyon

Ensuite il s’agit de rejoindre l’autre rive. A vol d’oiseau, il n’y a que quelques kilomètres mais par la route, c’est une centaine de kilomètres qu’il nous faut parcourir. Heureusement, la route est belle.

La rivière Blyde
La rivière Blyde
Blyde River Canyon - cascade
Blyde River Canyon - cascade

Nous arrivons à l’autre Forever Resort (Blyde Canyon) peu après 15:00. Celui-ci est aussi étendu que le précédent et offre de très beaux points de vue sur le canyon et, en particulier, les Three Rondavels.

Blyde River Canyon - les Three Rondavels
Blyde River Canyon - les Three Rondavels

Nous choisissons un emplacement, les filles vont s’amuser à la plaine de jeux, TT fait la connaissance d’une famille suisse francophone qui viennent de débuter un tour de 6 mois en Afrique australe avec leur camping-car.

M pose
M pose
T pose
T pose

C’est notre anniversaire de mariage aujourd’hui (déjà neuf ans !) et nous fêtons ça au restaurant réputé du resort. En effet, le buffet [1] est sympa. Il y a même du saumon [2] mariné ! Et de la mousse au chocolat comme dessert ! Un type du coin se met au synthé et joue quelques airs de musette, c’est plutôt inattendu. Les filles s’approchent et le regardent jouer, il a l’air content d’avoir du public.

Au moment de payer, je me rends compte que l’hôtesse m’a facturé non pas 330,- mais 3300,- ZAR [3] ! Mince, même si c’était gratuit pour les enfants, ça fait tout de même cher le buffet ! On appelle un premier manager, puis un second ; il s’avère qu’une supervisor card est nécessaire pour effectuer un remboursement. Celle qu’on retrouve à grand peine ne fonctionne pas. Il faut enfin appeler le manager suprême (je suppose), qui arrive peu après, plus jeune que les deux autres, en survêtement et le visage bouffi de sommeil ... Visiblement, il dispose de la bonne carte, avec même le code PIN griffonné dessus. OK, ça marche [4]. Comme toute la scène a duré un bon quart d’heure, le manager du milieu nous propose de prendre à titre gracieux (je suppose) le petit-déjeuner demain matin dans son établissement.

De retour au campement, les lumières intérieures du camping-car se remettent à clignoter ... Je remarque que dès qu’une lampe est allumée, le chargeur alterne rapidement entre l’état "en charge" et l’état "chargé", ce qui cause le clignotement. Décidément, ce véhicule n’est pas top.


[1Cette fois-ci, pas question de commander à la carte !

[2Importé ?

[3Après avoir validé la transaction sur la carte Visa, car les machines ici ne présentent pas systématiquement le montant qu’on valide ...

[4Je me demande tout de même si avec le différentiel de taux de change à la vente et à l’achat je ne suis pas perdant ; il faudra vérifier sur le relevé au retour

← Article précédent ↑ Rubrique → Article suivant

 Hasard

Découvrez un article au hasard !