Mardi 3 août 2010

   Farniente

Blyde River Canyon / Forever Resort Swadini (880 km)


 Itinerrant -   3 août 2010


Pas de route aujourd’hui : on reste au resort. On se lève tranquillement, on prend le petit-déjeuner dehors.

Petit-déjeuner près de la rivière Blyde
Petit-déjeuner près de la rivière Blyde

En début d’après-midi, on se rend aux piscines : deux des trois sont chauffées à 34°C, un délice ! Pour les filles c’est le paradis et elles ne sortent de l’eau que pour manger quelques trucs qu’on a commandés et que quelqu’un est venu nous apporter au bord de la piscine. Le campement est niché entre rivière et montagne, c’est superbe.

A la piscine du Forever Resort Swadini
A la piscine du Forever Resort Swadini
Blyde River Canyon
Blyde River Canyon

L’après-midi s’écoule doucement. Vers 16:00, le soleil se cache derrière la montagne et la température fraîchit rapidement. Tout le monde sort de l’eau, se sèche et se change. Quelques courses au mini-shop, puis nous remontons à la réception pour tenter de trouver une connexion internet. Impossible de brancher mon petit PC, je dois utiliser ceux de la place, qui ne sont pas de première jeunesse. Pas moyen de connecter une clef USB, histoire de partager une ou deux photos. De plus, la connexion au net est très lente. Je me contente donc d’un message laconique aux parents et aux amis.

Nous retournons près de notre emplacement (il y a près d’un kilomètre entre celui-ci, qui n’est pas loin du milieu du camp, et la réception !) pour lancer la première lessive de notre séjour dans la machine automatique qui se trouve à l’intérieur du bâtiment sanitaire, puis nous allons manger au restaurant du camp.

Le waiter nous indique tout d’abord que seul le buffet peut être commandé, prétextant l’absence du chef. C’est une déception car la carte, qu’on nous avait présentée plus tôt dans la journée au moment de notre commande au bord de la piscine, était plutôt sympa. TT insiste un peu, demande si le chef sera là demain, ... L’homme paraît embarrassé, s’en va en cuisine, revient près de nous et nous dit que c’est d’accord pour une commande à la carte, qu’il nous présente. Au moment de faire son choix, il revient vers nous et nous dit que si nous voulons manger à la carte, nous devons aller dans la salle à côté. Soit. Mais en fait de salle, il s’agit de la terrasse du bar ... couverte, certes, mais néanmoins ouverte à tous les vents et il commence à faire vraiment froid ! Nous refusons. L’homme prend un air encore plus embarrassé et nous laisse finalement revenir à notre place initiale dans la salle du restaurant. Il prend notre commande et tout se passe pour le mieux.

Mon interprétation est la suivante. Le chef est là. Après avoir cuisiné pour le buffet, il a envie de passer une soirée tranquille et indique au waiter de n’accepter de commandes que pour le buffet. Des clients (nous) arrivent et insistent pour manger à la carte. Embarras du waiter qui, d’un côté, veut obéir au chef mais qui, de l’autre, ne veut pas d’ennuis avec la direction du resort. Il parlemente avec le chef, qui consent à se remettre aux fourneaux pour ne pas faire d’histoires. Nouvel embarras du waiter, qui a probablement refusé le menu à la carte à d’autres clients, sans doute moins exigeants, qui se sont contentés et sont en train de manger le buffet ! Il demande donc aux nouveaux clients (nous) de changer de salle. Refus des clients de manger dehors, réintégration de la salle principale, fin de l’histoire.

Après le resto, la lessive est finie. Heureusement, il y a même un séchoir. Le temps de mettre les filles au lit, le linge est sec, nous voici rechargés en vêtements propres.

← Article précédent ↑ Rubrique → Article suivant

 Hasard

Découvrez un article au hasard !