Lundi 19 juin 2006

   Raguse-la-belle

Mlini, près de Dubrovnik (Croatie), 2220 km

Raguse-la-belle

 Itinerrant -   19 juin 2006


De Mlini, il est possible de rejoindre Dubrovnik par bateau. Il y en a justement un à 11h, et nous nous dépêchons pour l’attraper : de l’arrière du camping, on peut atteindre le port, mais il y a plus d’une centaine de marches à descendre ! Et cette fois-ci, prévoyant la visite pour la journée, nous avons les deux poussettes... Nous arrivons bien à l’heure et, le temps d’enduire les petites de crème solaire, le bateau arrive. Le capitaine nous aide à embarquer notre matériel, puis appareille.

Il s’agit d’un petit bateau taxi, et le trajet n’est pas direct jusqu’à Dubrovnik : nous faisons escale dans un petit port d’une des îles Elaphites, un vrai paradis sauf que... sur le port, il nous est donné d’assister à un pugilat dont nous ne connaîtrons jamais la raison... Les combattants sont séparés, et le bateau repart. M est toute excitée et court d’un bout à l’autre de l’embarcation, sous les yeux généralement amusés des autres passagers.

Une des îles Elaphites
Une des îles Elaphites
Le port d’une des îles Elaphites
Le port d’une des îles Elaphites

L’entrée par le port de la vieille ville de Dubrovnik est magnifique, mais il n’y a qu’un seul embarcadère, de surcroît pas très grand. Et il y a beaucoup de bateaux dont les passagers attendent d’être débarqués. Il nous faut donc patienter un peu avant de pouvoir accoster à notre tour. C’est chose faite vers 11h40, et nous pénétrons dans l’enceinte de la ville. Tout est très bien conservé, la pierre claire des bâtiments et du sol est splendide. Il y a déjà beaucoup de monde et nous ne sommes qu’en juin ! Qu’en sera-t-il en pleine saison ?

Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik

La traversée nous a coûté nos derniers sous, et la première chose que nous faisons est d’aller chercher du liquide au distributeur de la place Luza, en face de la colonne de Roland. Ensuite, comme à Trogir, nous déambulons dans les ruelles piétonnes, profitant de la cohérence architecturale de la ville. Comme à Trogir mais... ici il y a beaucoup plus de choses à voir ! Palais, églises, cathédrale, remparts, colonnes, chapiteaux, fortifications, couvent, portes, fontaines, monastères, palais encore... tout s’enchaîne à un rythme élevé, car la vieille ville n’est pas très grande.

Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik

Avec les poussettes, nous passons partout : il n’y a pas trop d’escaliers. Il n’y a que la visite des remparts que nous ne faisons pas, car là : vraiment trop de marches.

Dubrovnik
Dubrovnik

Il est temps de se trouver à manger. Il y a évidemment beaucoup d’endroits pour se restaurer, tous plus touristiques les uns que les autres. Nous optons pour le restaurant Jadran : pas forcément moins touristique que les autres, mais disposant d’un cadre agréable, avec une cour intérieure (en fait l’atrium d’un ancien couvent), un peu en retrait de l’agitation de la ville. Les prix raisonnables affichés à l’extérieur ne sont évidemment pas d’application à l’intérieur, mais les brochettes et le poisson sont bons. Nous ressortons et continuons notre promenade dans les quartiers que nous n’avons pas encore visités.

Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik

Le bateau de retour est prévu à 16h30, il nous reste juste le temps d’apprécier une glace sur une des terrasses de la rue principale, Placa. Au retour, nous faisons un stop sur l’île de Lokrum, juste en face de Dubrovnik, et qui paraît également être un petit paradis... sans combattants cette fois ! Le bateau nous débarque à Mlini vers 17h, et le découragement nous assaille à la pensée de la centaine de marches à remonter avec les deux poussettes pour regagner notre campement. Nous faisons le détour par la route : c’est plus long mais moins pentu. Nous en profitons pour faire quelques emplettes dans un mini-market sur le chemin. C’est en nage que nous arrivons au camping et, pour la première fois depuis le début du voyage, nous décidons de passer deux nuits au même endroit. Après cette excellente journée, une bonne douche, un bon repas et un bon sommeil effaceront, nous l’espérons, les symptômes de notre fatigue.

← Article précédent ↑ Rubrique → Article suivant

 Hasard

Découvrez un article au hasard !