Jeudi 29 juillet 2010

   Un ancien village de mineurs

Sabie / Merry Pebbles Resort - Pilgrim’s Rest / Caravan Park (400 km)


 Itinerrant -   29 juillet 2010


Il est 13:00 lorsque nous levons le camp en direction du nord. La route est belle, tantôt large, tantôt plus étroite et escarpée. Nous passons un ou deux cols qui offrent un panorama sympa. Il n’y a que 35 km jusque Pilgrim's Rest, un ancien village de mineurs-chercheurs d’or, où nous avions dans l’idée de faire étape. Deux kilomètres avant d’arriver, T ne se sent pas bien et vomit ... Petite halte-nettoyage ; on repart.

Entre Sabie et Pilgrim’s Rest
Entre Sabie et Pilgrim’s Rest

Nous arrivons pile entre up-town et down-town. C’est vers la droite qu’il faut aller pour rejoindre le campement, qui n’est tout de même pas tout près. Une dame affligée d’un accent à couper au couteau nous accueille. Les équipements sont plutôt vétustes (mais bien entretenus) et il y a encore moins de monde qu’à l’étape précédente. Nous choisissons un emplacement près de la Blyde River. Il est encore temps de faire une promenade : nous quittons le campement vers 15:30 en direction du centre-ville. Down-town, il n’y a pas grand-chose. Up-town, à peine davantage. Dans l’ensemble, c’est plutôt décevant, même si certaines constructions sont sympas.

A Pilgrim’s Rest
A Pilgrim’s Rest
A Pilgrim’s Rest
A Pilgrim’s Rest

Nous avons mis un peu moins d’une heure pour atteindre le sommet du village ; nous sommes de retour au camping-car peu après 17:00. Les filles jouent encore un peu près de la rivière pendant que j’allume le feu.

Au Caravan Park de Pilgrim’s Rest
Au Caravan Park de Pilgrim’s Rest
Au Caravan Park de Pilgrim’s Rest
Au Caravan Park de Pilgrim’s Rest

Les brindilles que nous avons rassemblées prennent bien, mais le bois qui restait d’hier refuse ; pas moyen de cuire convenablement la saucisse achetée, qui finit donc dans la poêle. La nuit est maintenant close, et c’est à la lueur d’une lampe frontale, sous un ciel étoilé, que nous mangeons ; c’est plutôt insolite et sympa.

Le temps de coucher les filles, les étoiles ont disparu. Le ciel s’est couvert et, quand vient notre tour de nous mettre au lit, des gouttes de pluies résonnent sur le toit du camping-car.

← Article précédent ↑ Rubrique → Article suivant

 Hasard

Découvrez un article au hasard !